Scroll to top

Bienvenue

à l'EARL DAURE

INNOVATION : La mise en place de l’agroforesterie, la valorisation du bois et le pâturage tournant dynamique

Etape n°1 :

Et si on commençait

Par se présenter ?

Présentation de l'exploitation

Cédric DAURE est installé depuis 2001 sur une exploitation en polyculture élevage. Il élève des Abondances, Gasconnes des Pyrénées et des brebis Tarasconnaises.

Rendez-vous à la Chapelle Saint Sernin pour une présentation de la ferme et des étapes de la visite !

Schéma de l’exploitation et des différents points de passage de la visite.

Etape n°2 :

Présentation des

pratiques innovantes

Agroécologie

L’exploitation est engagée en agroécologie depuis une dizaine d’années. L’éleveur, toujours à la pointe de l’information et de l’innovation aime tester, se renouveler tout :

– en gardant un système productif,

– en maintenant de bons résultats technico-économiques,

– en travaillant dans de bonnes conditions.

Cédric DAURE a mis en place l’agroforesterie depuis un an en implantant

0
arbres de différentes essences.

En parallèle, il continue la pratique du pâturage tournant dynamique mise en place il y a plus de 5 ans et la gestion optimale du fourrage.

Interview de Cédric DAURE : « Se réinventer pour faire face au changement ».

Fiche témoignage : Venez découvrir l’intérêt de l’agroforesterie et
la complémentarité avec l’élevage

Le portrait de Cédric Daure 

Etape n°3 :

Valorisation de l'herbe

en pâturage tournant dynamique

L’objectif du pâturage tournant dynamique est de valoriser l’herbe produite pour engraisser les animaux et produire du lait.  

Quelques explications approfondies sur le pâturage tournant dynamique ci-dessous :

Etape n°4 :

Les parcelles en

agroforesterie

Avantages de l'agroforesterie

L’éleveur voit de nombreux intérêts à la pratique de l’agroforesterie :

– être plus résilient face au changement climatique,

– le stockage du carbone,

– l’amélioration du potentiel sol,

– l’accroissement de la biodiversité,

– le bien-être animal : présence d’ombre pour les animaux, coupe-vent naturel… 

L’éleveur va doubler la surface en agroforesterie d’ici deux ans. 0%

Une exploitation en pleine reconversion vers l’agroécologie 

Qu’est-ce que l’agroforesterie ?

Qu’est-ce que la couverture végétale des sols ? 

Etape n°5 :

La valorisation du bois

issu des parcelles en agroforesterie

Valorisation pour alimentation et litière des animaux

L’éleveur valorisera le bois pour la litière des animaux mais aussi pour l’alimentation.

Le bois transformé en plaquette remplacera la paille.

En période de sécheresse les arbres pourront être utilisés en fourrage d’appoint. Les essences implantées constituent d’excellents fourrages très appréciés des animaux.

Avantages

Valorisation d’une ressource en bois de faible valeur/qualité et économie de paille

– Taille des plaquettes adaptables selon les cas (les animaux, les moyens financiers, l’utilisation) : 20*20*5 mm ; 30*10*5 mm ; 50*30*10 mm

– Forte capacité d’absorption / de drainage

– Diminution des risques sanitaires, des odeurs et une meilleure propreté des animaux

– Autonomie de litière possible si la ressource en bois est suffisante

– Economie de temps car possibilité de ne plus pailler tous les jours voire quasiment plus du tout

– La plaquette contrairement à la paille ne se compacte pas, l’effet de drainage est donc maintenu durant toute son utilisation

– Produit réutilisable en fumier et riche en azote

– Une sous-couche de plaquette facilite le curage de la litière

Inconvénients

– Litière plaquette plus froide que la paille : pour les veaux il faut donc forcément rajouter de la paille au-dessus

– Ne pas forcément se fier à la couleur marron de la litière plaquette qui peut très vite s’assombrir sans pour autant que les animaux ne soient sales.

– Les plaquettes bois ne forment pas un tapis comme peut le faire la paille, il faut donc se méfier que les animaux ne s’enfoncent pas dedans si elles deviennent trop humides dans le cas d’une utilisation en sous-couche.

– A éviter dans un élevage de volaille car il existe des risques d’ingestions de plaquettes pour les poussins

AbattageDébardage (prix en forêt)Déchiquetage (Broyeur Jensen JT 600)Transport
8 € / stère = 5,6 € / m35 à 15 € / m3424 euros / heure permet d’obtenir 50 MAP = 25 m3Grande variation de prix selon la provenance du bois

Etape n°6 :

Dégustation

des produits de l’exploitation

Une dégustation des produits de l’exploitation est proposée en fin de visite.

Etape n°7 :

Quelles sont nos recommandations

pour la mise en œuvre ?

Témoignage agriculteurs sur les points de vigilance suite à la mise en place de cette technique.

Quels sont les bénéfices

de la pratique innovante mise en oeuvre ?

Rappel : fiche sur l’intérêt de l’agroforesterie et son adéquation avec le développement durable
X